Oxfam 21 - Groupe Local Dijon

Oxfam 21 - Groupe Local Dijon

15 propositions pour une France solidaire dans le monde en 2017

Comme chacun le sait, les élections présidentielles et législatives auront lieu au printemps 2017.

 

visuel-institutionnel-oxfam.jpg

 

Dans le contexte national et international, les enjeux sont importants. Les inégalités en France et dans le monde sont criantes. Elles affaiblissent l’espoir d’un contrat social qui garantisse à tous le droit aux services essentiels (éducation, santé, alimentation…) et à une vie digne et respectée.

 

Les 62 personnes les plus riches du monde, à elles seules, possèdent autant que la moitié la plus pauvre de la population mondiale, soit… 3,5 milliards d’individus.

La part de plus en plus importante des acteurs privés dans l’élaboration des politiques publiques empêche le bon fonctionnement d’une véritable vie démocratique et s’oppose à l’intérêt général.

 

15203408_607254039462872_6302006242552429952_n.jpg

 

Dans ce monde d’inégalités croissantes, des groupes humains sont particulièrement touchés, les femmes entre autres, ainsi que les productrices et producteurs des agricultures familiales et paysannes, plus généralement les populations des pays en voie de développement.

 

 

dd5d9db5f0786090f05520e52a0e9035.jpg

 

 

C’est pourquoi quatre ONG ont décidé de lancer un appel aux candidats afin qu’ils s’engagent pour une France plus solidaire et plus juste dans le monde en 2017.

 

CCFD Terre Solidaire, Oxfam France, Peuples Solidaires-ActionAid France et le Secours Catholique-Caritas France ont mis au point 15 propositions pour un engagement clair et précis des candidats, aussi pour un débat démocratique sur des thématiques autour de la justice sociale et fiscale, de la justice climatique et la souveraineté alimentaire, et le respect des droits humains.

 

 

2013-07-01-rht-euro-fr-web-2-ccd7a.jpg

 

 

Concernant la justice sociale et fiscale, cinq propositions demandent la garantie du juste paiement des impôts par les entreprises et les individus, et la progressivité de ces impôts.

Ces propositions demandent aussi à ce que la somme allouée pour l’AFD (Aide Française au Développement) atteigne effectivement les 0,7 % du Revenu National Brut en 2022 (ce qui est loin d’être la voie suivie même si elle est actée par la loi). Cette aide au développement doit être réellement utilisée à la réduction de la pauvreté et des inégalités, en tenant compte des besoins et des intérêts des populations concernées, et au développement de leurs capacités à s'autosuffire. Cette aide ne devrait pas servir aux multinationales qui cherchent avant tout des marchés pour agrandir leur source d’enrichissement. 

 

images (1).jpg

 

Concernant la justice climatique et  la souveraineté alimentaire, cinq propositions déclinent un nouveau positionnement par rapport aux énergies fossiles, notamment le charbon, avec un objectif de sortie de ces énergies avant 2050, en réorientant la finance vers les énergies renouvelables.

Ces propositions demandent l’arrêt du soutien public aux agrocarburants industriels, tout en encadrant strictement les agrocarburants avancés de 2ème et 3ème générations.

Le but est aussi d’éviter les accaparements de terre et la préservation des capacités de lutte contre les dérèglements du climat. L'objectif est également de contribuer à la sécurité alimentaire. Tout cela peut se faire en soutenant l’agro-écologie paysanne qui permet un partage juste et durable des ressources et des revenus, le tout pour un accès digne à l’alimentation.

Pour atteindre la souveraineté alimentaire, la proposition 8 demande un engagement à atteindre 1 milliard d’euros de dons pour les financements climat des pays en voie de développement

 

Pour ce qui concerne le respect des droits humains, les propositions 11 à 15 demandent une exigence de solidarité à l’égard des migrants avec une réforme du régime d’asile européen commun, en veillant à ne pas affaiblir les normes de protection des demandeurs d’asile.

Il est nécessaire de revoir les politiques migratoires à l’échelon européen et de mettre fin à l’externalisation de celles-ci (renvoi vers des pays d’origine ou de transit peu respectueux des droits humains). Il est aussi urgent de légiférer à l’échelon national jusqu’au niveau international pour obliger les multinationales à respecter les droits humains et l’environnement et, de fait, engager leur responsabilité avec des mécanismes efficaces  d’accès à la justice pour les victimes.

Il est important aussi de revoir la régulation concernant les abus de pouvoir et la concurrence déloyale des grandes entreprises qui ont un impact négatif sur les conditions de travail, surtout dans les pays du sud. Pour cela notamment, il faut garantir un salaire minimum vital pour chacune et chacun des travailleurs de ces filières.

 

23f7f40.png

 

Dans cette problématique particulière des droits humains, la place de la femme est essentielle. On la retrouve souvent au cœur de l’économie familiale dans les pays en voie de développement. Il est urgent de faire ratifier au niveau national et international la CEDEF (Convention sur l’Elimination de toutes les formes de Discrimination à l’Egard des Femmes).

 

images.jpg

 

Toutes ces propositions sont détaillées avec précision sur 15 fiches, rédigées par les 4 organisations. Oxfam, comme les trois autres ONG, participe à ce grand débat si essentiel pour l’avenir de notre planète, donc en conséquence de chaque pays dont la France.

On pourrait toujours objecter que ce sont des combats que les seuls élus français ne peuvent pas mener seuls. N’empêche, la loi sur la transparence des activités bancaires pays par pays a d’abord vu le jour en France avant d’avoir été adoptée à l’échelon européen. Il faut toujours commencer quelque part et faire enclencher ensuite un engrenage qui amène à un niveau plus large. C’est le but des ces propositions qui, si elles étaient mises en œuvre, contribueraient à améliorer la condition de vie de milliards d’habitants sur notre belle planète bleue.

 

Si vous êtes intéressés pour mieux connaître ces propositions et en discuter avec des militants d’Oxfam n’hésitez pas à contacter le Groupe Local Dijon via sa page Facebook Oxfam Groupe Local Dijon ou son blog http://oxfam21.blog4ever.com

 

 

lepouvoircitoyen.png 

 

Plus d'informations sur le site d'Oxfam France avec le lien ci-dessous : 

 

15 propositions pour un monde meilleur



02/12/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres