Oxfam 21 - Groupe Local Dijon

Oxfam 21 - Groupe Local Dijon

L'endettement mondial a atteint des sommets en 2017 et représente 327 % du PIB

endettement-mondial-etat-richesse-entreprises-crise-dette.jpg

 

 

L’endettement à l’échelle mondiale a encore augmenté de 500 milliards de dollars pour atteindre un record de 217.000 milliards de dollars (191.000 milliards d’euros) alors que les grandes banques centrales commencent à tourner le dos à des années de politiques monétaires portées par des taux ultras-bas.

BN36026Hausse.jpg

 

 

L’endettement global représente désormais 327% du PIB (produit intérieur brut) mondial, montre une étude réalisée par l’Institute of International Finance (IIF).

 

La hausse de l’endettement à l’échelle mondiale est largement imputable aux pays émergents dont la dette a augmenté de 3.000 milliards de dollars l’année dernière pour s’établir à 56.000 milliards de dollars, soit 218% de leur PIB combiné, et cinq points de pourcentage de plus qu’un an auparavant.

 

 

population-650x400-71472406685_861844_679x417.jpg

 

La planète n’a jamais été autant endettée de toute l’histoire de l’humanité.

Et tout cet endettement ne fait qu’accroître la richesse d’une petite élite mondiale. En d’autres termes, ce système ne fait que creuser les inégalités parce qu’il est conçu pour rendre les riches encore plus riches et les pauvres encore plus pauvres.

Chaque année, l’écart entre les riches et les pauvres se creuse davantage, et on en est arrivé au point où huit milliardaires possèdent autant de richesses que 3,6 milliards de pauvres

 

 

images.jpg

 

 

Seuls huit hommes détiennent autant de richesses que les 3,6 milliards de personnes qui représentent la moitié la plus pauvre de l’humanité, selon un rapport publié par Oxfam à l’occasion de la rencontre annuelle de l’élite politique et économique à Davos.

 

 

dette-publique-pib-7.png

 

L'évolution de la dette mondiale 

 

En clair, la dette représente plus que les richesses existantes qui permettraient de la rembourser. Le remboursement de ces dettes est mathématiquement impossible, sauf à emprunter encore pour rembourser des intérêts qui feront de fait augmenter encore la dette.

Cette absurdité est liée au système économique qui s'est construit sur l'obligation de l'emprunt, ce qui a enrichi et enrichit encore une minorité, l'élite financière, qui détient le pouvoir réel sur l'économie mondiale. 

La conséquence, c'est une énorme bulle d'endettement aux conséquences potentielles très graves.

 

 

dgmwjegxuaevofo.jpg

Les esclaves modernes ne sont pas enchaînés, ils sont endettés. 

 

 

Bill Gross, financier et gestionnaires de fonds d'investissement, pas du tout le prototype du révoltionnaire, a souligné que « notre système financier fortement endetté est comme un camion chargé de nitroglycérine circulant sur une route défoncée. Au moindre soubresaut du camion, tout pourrait exploser. »

 

 

 

 

Debt-Bomb.jpg

 

 

Revoir le système de l'endettement et de l'emprunt est donc absolument nécessaire, tout comme la législation sur l'évasion fiscale des grandes sociétés qui privent les états des milliards nécessaires aux politiques publiques. 

 

D'après un article du site Businessbourse.com

lien direct vers cet article  :  Dette mondiale 2017

 

 

1509095047.jpeg



05/11/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres