Oxfam 21 - Groupe Local Dijon

Oxfam 21 - Groupe Local Dijon

Oxfam France - 2017 - Une année d'action contre la pauvreté et les inégalités

Une année d’action contre la pauvreté

 

Cette année encore, Oxfam France a mené des campagnes de sensibilisation et de mobilisation, a soutenu les actions d’urgence de la confédération internationale, a défendu auprès des responsables politiques et économiques les lois de demain. Cette année encore, nous avons posé des jalons supplémentaires pour construire un monde tel que nous le voulons : un monde plus juste, plus égalitaire, où chaque personne peut défendre ses droits, vivre dans la dignité et en sécurité. Un monde où les injustices à l’origine de la pauvreté auront pris fin. 

Tout cela a été possible, une fois encore, grâce à votre soutien, à vos dons, à votre mobilisation, à vos relais, dans la rue, sur les réseaux sociaux, auprès de vos ami-e-s, de vos collègues, de votre famille. Grâce à vous, tout simplement.

 

 

Dénoncer les inégalités et les mécanismes qui les font grandir

L’année a débuté avec un constat alarmant : 8 hommes détiennent désormais autant de richesses que 3,6 milliards de personnes, la moitié la plus pauvre de la population mondiale. Cette concentration extrême de richesses, nous devons la combattre, car elle maintient des millions de personnes dans la pauvreté.

Pour cela, Oxfam France a poursuivi son combat contre l’évasion fiscale, qui prive les Etats des ressources nécessaires pour assurer l’accès aux services essentiels pour tou-te-s, au profit d’une minorité. En mars 2017, notre rapport « Banques en exil » a démontré qu’un euro sur 4 des bénéfices des banques européennes était localisé dans les paradis fiscaux. Notre objectif : lancer l’alerte, montrer l’ampleur de ces pratiques, et la nécessité d’une transparence généralisée à toutes les grandes entreprises, première étape pour lutter efficacement contre l’évasion fiscale.

Panama Papers, Luxleaks, condamnation d’Apple et d’Engie par l’Union Européenne, Paradise Papers, etc. : les scandales fiscaux se sont succédés tout au long de l’année. A chaque fois Oxfam a réagi, pour rappeler le coût humain de ces pratiques et la menace qui pèse sur les services publics essentiels

La victoire contre l’évasion fiscale ne s’obtiendra pas en une année. Mais la prise de conscience qui se généralise est une première étape vers des mesures concrètes. Car seule la pression des citoyen-ne-s pourra contrer le poids des lobbies et changer durablement les politiques.

 

 

Faire entendre la voix de la solidarité lors des élections

 

 

 

Comment évoquer l’année 2017 sans revenir sur les élections présidentielle et législatives françaises ? Au milieu des débats pour définir la politique de ces 5 prochaines années, Oxfam était présente à travers le « Parti de la Solidarité » et de ses 15 propositions pour un monde plus solidaire, afin de défendre les enjeux de solidarité internationale.

L’ensemble de notre réseau de militant-e-s, avec nos partenaires, s’est mobilisé en ce début d’année. Mobilisation dans la rue d’abord, notamment le 18 mars, avec une action conjointe dans 18 villes de France, mais également lors de rencontres directes avec les candidat-e-s. Ce sont ainsi 37 000 messages qui ont été adressés aux candidat-e-s, en ligne et sur le terrain, conduisant à l’engagement de 78 candidat-e-s élu-e-s sur nos 15 propositions. 

Bien sûr le travail ne s’arrête pas là : tout au long de leur mandat, nous leur rappellerons les engagements solidaires qu’ils ont pris, pour qu’ils les traduisent en actions. 

 

 

Agir en urgence face à une catastrophe alimentaire majeure

 

 

 

L’année 2017 a également été marquée par l’une des plus importantes crises humanitaires de ces dernières années. Les sécheresses exacerbées par le changement climatique ont réduit à néant les récoltes et décimé le bétail dans certaines parties de l’Éthiopie, de la Somalie et du Kenya, entraînant de graves pénuries alimentaires et d’eau. Les violences armées au Soudan du Sud, au Yémen et au Nigeria ont chassé des millions de personnes de chez elles, et des millions d’autres ont besoin d’une aide alimentaire d’urgence.

20 millions de personnes sont en situation de famine, et plus de 50 millions en sont grandement menacées. Il s’agit aujourd’hui de la plus grave crise alimentaire au monde.  

 

Dans tous ces pays, Oxfam est intervenue en urgence, en mobilisant ses équipes déjà présentes pour répondre aux besoins vitaux des personnes impactées. Dans la Corne de l’Afrique, une assistance a été fournie à plus d’un million de personnes, en assurant l’accès à l’eau potable, la distribution de nourriture ou d’argent, l’installation de systèmes d’assainissement. 

 

Au Yémen, Oxfam agit pour endiguer l’épidémie de choléra la plus importante de ces 50 dernières années, qui touche près d’un million de personnes. En assurant l’accès à l’eau potable et à des systèmes d’assainissement viables, le choléra peut être combattu. Les restrictions imposées par le conflit et les blocus compliquent grandement la situation pour les populations. Depuis juillet 2015, une aide a été fournie à plus d’1,4 million de personnes.

 

Défendre l’aide aux pays pauvres à l’Assemblée nationale

 

 

 

L’action d’Oxfam auprès des populations vulnérables dans le monde entier nous apporte une conviction : une aide durable doit être apportée aux pays les plus pauvres, pour permettre le développement de conditions d’existence décentes et changer durablement des vies – qui en changeront d’autres à leur tour. Pour cette raison, chaque automne, Oxfam défend, dans le budget français, les montants alloués à l’aide au développement dans les pays pauvres.

Le premier budget du quinquennat d’Emmanuel Macron est décisif, car il donne le ton et la direction pour les 5 années à venir. Pour cela, Oxfam a lancé, avec ses partenaires, la campagne d’interpellation « Merci d’avance » en ligne et sur les réseaux sociaux. Cet automne, plus de 5 500 interpellations ont été envoyées à 65 % des député-e-s de l’Assemblée nationale. 

Malheureusement, jusqu’à présent, Emmanuel Macron n’a prévu de consacrer que 100 milliards d’euros supplémentaires à la solidarité internationale en 2018, alors qu’il faut mobiliser 6 milliards supplémentaires d’ici à 2022 pour respecter ses promesses électorales et engagements présidentiels.

Nous continuerons à nous mobiliser tant que l’engagement d’Emmanuel Macron d’allouer 0,55 % de la richesse nationale à l’aide publique au développement d’ici 2022 ne sera pas tenu. Et nous avons la solution : élargir la taxe sur les transactions financières aux activités les plus spéculatives et allouer entièrement ces recettes à la solidarité internationale. 

 

Soutenir les populations contraintes de fuir la violence

 

 

 

Depuis près de 2 ans, Oxfam se mobilise dans le monde entier pour défendre les droits et la dignité des 65,6 millions de personnes contraintes de fuir leurs foyers pour échapper à la violence et à la guerre. 

Grâce au soutien du groupe Coldplay, ambassadeur historique d’Oxfam, plus de 450 000 personnes ont rejoint notre grande chaîne de solidarité, pour demander aux responsables politiques du monde entier une aide financière à la hauteur de l’urgence de la situation et un plan d’action mondial pour accueillir dignement ces populations. 

En France, vous vous êtes mobilisés à nos côtés lors des concerts de Coldplay, à Paris et à Lyon, aux festivals Solidays et Smmmile, et lors des événements organisés par nos groupes locaux.

Nous continuerons à défendre les droits de ces millions de personnes forcées de fuir leur foyer tant qu’un plan d’action concret ne sera pas mis en œuvre.

 

 

Transformer chaque engagement en force de changement

Chaque jour, chaque personne, à sa manière, a l’occasion de faire un acte de solidarité, d’engagement, pour lutter contre la pauvreté et construire un monde plus juste. Oxfam est née de la conviction que c’est en additionnant ces énergies que des changements durables pourront se produire. 

Cette année encore, nous avons vu ces engagements grandir, se multiplier et s’additionner au sein d’Oxfam : 

  • 1 352 marcheuses et marcheurs se sont engagé-e-s à relever le défi exceptionnel du Trailwalker ou du Wintertrail Oxfam
  • 700 bénévoles se sont engagé-e-s à nos côtés
  • 60 000 articles de seconde main ont été revendus dans les 5 magasins solidaires Oxfam pour soutenir nos actions
  • Plus de 200 000 personnes suivent Oxfam sur les réseaux sociaux et relaient nos messages
  • 24 000 donateur-rices soutiennent nos actions et nous permettent d’agir durablement en toute indépendance. 

Grâce à vous, le pouvoir citoyen continue d’avancer et de construire le monde que nous souhaitons : un monde plus juste, libéré de la pauvreté. 

 

 

En 2018, nous poursuivrons ces combats et tous les défis qui se présenteront. Et nous ne nous arrêterons pas tant que des personnes seront encore contraintes de vivre dans la pauvreté.

Merci de votre engagement !

 

 

Lien directavec le site d'Oxfam France 

https://www.oxfamfrance.org/ 

 



05/01/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres