Oxfam 21 - Groupe Local Dijon

Oxfam 21 - Groupe Local Dijon

Un après-midi militant au square Darcy à Dijon - 16-06-2018

IMG_20180616_0003A.jpg

 

Cette journée d’action des associations et ONG dijonnaises avait pour but d’unir les forces des différentes organisations qui, chacune dans leur domaine respectif, luttent contre la pauvreté, les inégalités et les conséquences directes ou indirectes sur les populations et sur la planète.

 

Etaient présents au square Darcy à Dijon Oxfam France (par son groupe local de Dijon), Attac, ATD Quart Monde, les Amis de la Terre, le collectif Ethique sur l’Etiquette, avec le soutien du CCFD Terre Solidaire.

 

 

IMG_20180616_0004.jpg

 

 

De 14h à 18h, les militants présents ont accueilli dans les différents stands les visiteurs de passage et ceux qui avaient répondu présents suite aux informations parues sur les réseaux de communication de chacune des organisations.

 

Cet accueil aux stands était complété par deux autres « attractions », d’abord la balance des inégalités, une balance de grande taille dans laquelle chacun pouvait apporter sa pierre pour rééquilibrer la situation largement favorable au départ aux 1% les plus riches. Symboliquement, cette balance s’est peu à peu rétablie à l’équilibre, notamment par l’intermédiaire d’enfants soucieux de voir les deux paniers au même niveau. Un jeu certes, mais qui représente bien la nécessité de voir la société tenir compte des besoins d’une existence digne pour la majorité de la population.

 

 

Affiche - Mister Frick 02.jpg

 

 

Et puis, comme un métronome à demi-heures régulières, la pièce de théâtre de rue « Mister Frick » a battu le pavé (plutôt le goudron et la pelouse) devant l’ours Pompon, ramenant vers les stands de nouveaux visiteurs pour des échanges plus approfondis.

 

Textes ciselés et propos volontairement choc, « Mister Frick » a cherché en quelques minutes de jeu, en voix martelées, à rappeler certaines réalités qui restent souvent cachées derrière nos œillères, comme cette réplique de PIG (Pauvreté Inégalités Guerre), le fils de Mister Frick, qui affirme, s’inspirant au passage d’un vieux texte de d’Aldous Huxley :

« Père, je crois que nous avons presque réussi à fonder la société idéale, une dictature économique dont nous sommes les tyrans, une société aux apparences de démocratie, une prison sans murs et sans barreaux de laquelle les prisonniers ne songent même pas à s’évader, une système d’esclavage où, par la consommation et les divertissements, les esclaves tombent amoureux de leur servitude. »

 

Entre humour, exubérance et confrontation forte, cette création théâtrale préparée spécialement pour l’occasion a touché son but : faire en sorte que le débat s’instaure, que les idées s’échangent, que les spectateurs prennent le temps de s’arrêter aux stands, d’interroger les militants, de nouer des contacts pour l’avenir.

 

 

IMG_20180616_0005.jpg

IMG_20180616_0006.jpg

 

 

En fin d’après-midi, tous les commentaires de bilan concordaient. Les organisations présentes ont envie de retravailler ensemble, de remettre le couvert en alliant les énergies pour faire bouger les lignes et donner de l’espoir.

Bientôt sur nos réseaux, film et images de cet après-midi humainement très riche. 

 

 

IMG_20180616_0004A.jpg

 


17/06/2018
0 Poster un commentaire

Grande action pour une loi contre les inégalités - Samedi 16 juin 2018 - Square Darcy - Dijon

Outlook-15202358832.png

 

 

Un collectif d'ONG

dont Oxfam Groupe Local Dijon, Attac, Ethique sur l'étiquette, ATD Quart Monde

organise une grande action pour demander une loi contre les inégalités. 

Elle aura lieu au Square Darcy à Dijon le samedi 16 juin de 14h à 18h

 

A cette occasion, sera présentée une pièce de théâtre de rue

"Mister Frick"

à 15h, 15h30, 16h et 16h30

 

 

Affiche - Mister Frick 02.jpg


10/06/2018
0 Poster un commentaire

Conférence "Être citoyen du monde, une utopie pour repenser le monde - L'Aide Publique au développement, charité ou justice ?"

Conférence

"Être citoyen du monde, une utopie pour repenser le monde" - 

"L'Aide Publique au Développement, charité ou justice ?".

 

Trois intervenants,

Hélène Tourard, maître de conférence et professeure en droit international,

Marie Duru-Bellat, sociologue et professeure émerite à Sciences-Po,

 Jean Dupraz, vice-président de Oxfam France,

 

avec le soutien d'Oxfam Groupe Local Dijon.

 

Mardi 13 mars 2018 à 17h15

 

Campus de Dijon,

Boulevard Gabriel, Amphi Proudhon 

Entrée gratuite

 

 

 

 


04/03/2018
0 Poster un commentaire

Oxfam Groupe Local Dijon - Journée de Formation à Chenôve - Campagne "Contre les inégalités, pesons de tout notre poids"

Ce dimanche 4 mars 2018, le Groupe local d'Oxfam Dijon avait organisé sa journée de formation locale à Chenôve. Une préparation active et conviviale de la nouvelle campagne "Contre les inégalités, pesons de tout notre poids".

 

 

 

 

 

Un moment riche d'un point de vue militant, aussi d'une point de vue humain. 

Tous les aspects de la campagne à venir ont été abordés. Chacun a pu exprimer son point de vue, partagé ses impressions pour au final prendre des décisions quant aux actions à mener au niveau local. 

En bref, une sénace très constructive qui s'est terminée par un déjeuner en commun et une chouette balade dans les vignes. 

Oxfam, c'est aussi cela, un vrai partage militant et joyeux. 

 

Bientôt de nouvelles informations sur une campagne qui durera toute une grande partie de l'année.

 

 

 

 


04/03/2018
0 Poster un commentaire

Marche de nuit du 16 Février 2018 - Des contrastes, toujours de la bonne humeur et de bonnes surprises.

 

Nous étions 6 à partir de chez Aurélie à 20h30 : Christophe, Emmanuel S, Jean-Philippe, Jean-Luc, Emmanuel D et Aurélie de l’équipe « OXFAM Addict » inscrite pour le wintertrail du 10 Mars 2018.

Il faisait en ce début de nuit relativement doux, pas de vent et par moment un ciel bien étoilé. Les petites montées du début nous faisaient même un peu transpirer.

 

 

 

Nous avons rejoint le GR7 et nous nous sommes vite trouvé sur un sentier en rupture de pente. Nous pouvions apprécier le calme de cette nuit et nous arrêter pour apprécier les lueurs au loin à travers les arbres mais aussi les sources qui ressortaient  près du sentier. On pouvait se dire à ce moment en regardant le ciel étoilé que c’était une nuit magique.

 

Nous sommes arrivés à 23h45 sur la RD971, à l’entrée de Darois. Nous avons d’abord été tous un peu étonné de voir un distributeur de pain sous un abris en bois. Comme nous avions décidé de  faire une pose à cet endroit ça tombait bien. Jean-Philippe a alors tenté de tester le distributeur sans trop y croire et qu’elle n’a pas été notre surprise au bout de quelques minutes de voir sortir un pain bien chaud que nous avons tous bien apprécié avec de bons fromages que nous avait amené Emmanuel. Nous avions tellement bien apprécié que Jean-Philippe a mis une deuxième pièce. Mais là le pain a mis beaucoup plus de temps pour se faire. Nous l’avons plus apprécié car il était encore plus chaud.

 

 

 

 

Du coup nous sommes repartis  à 00h30. Nous n’étions plus que 4. Après avoir traversé Darois, nous avons retrouvé le sentier du GR7. Le ciel n’était plus étoilé et l’absence de lune conjugué au fait que nous étions dans une combe, c’était une nuit noir de noir.   Nous nous sommes arrêtés un moment à la source de la chênaie dont l’importance nous aurait presque donné envie de nous baigner à une autre saison. Nous avons continué dans cette combe et à la sortie du bois, nous avons commencé à sentir des gouttes de pluie qui nous faisait plutôt du bien.

 

Nous sommes arrivés à Etaules à 2h00. En fait nous avions évité de longer les balcons du Suzon, compte tenu du retard pris. Nous nous retrouvions donc dans le respect de notre timing. Nous avons fait une petite halte dans un abri communal et nous sommes repartis rapidement sous une pluie battante.

 

 

 

 

Là encore nous avons été au plus court sur une route goudronnée car les chemins grossièrement empierrés étaient difficilement praticables compte-tenu de la boue. Nous avancions d’un bon pas, en évoquant nos chaussures pas assez étanches, nos épaules qui commençaient à être humides et nos bonnets trempés. Nous avions fait la moitié du trajet mais le moral n’était pas entamé.

 

Nous avons traversé Prenois comme une flèche en espérant que la pluie se calme. Nous avons fait la descente jusqu’à Velars un peu au radar, mais il devait être bon car nous suivions à peu près le chemin prévu. La pluie, elle, ne nous a pas lâchés jusqu’à l’arrivée, quoique moins forte par moment.

 

A 6H30, nous étions chez Aurélie. Nous avons mangé des croissants. Au final nous avons fait 34 km en 10 heures.

 
Texte de Jean-Luc Edouard

 


24/02/2018
0 Poster un commentaire