Oxfam 21 - Groupe Local Dijon

Oxfam 21 - Groupe Local Dijon

Paquet Energie-Climat 2030 : de quoi parle-t-on ?

Paquet énergie-climat 2030 : de quoi parle-t-on ?

21/10/2014

Cette semaine, les dirigeant-e-s européen-ne-s se réuniront à Bruxelles pour négocier le "Paquet énergie-climat 2030", un plan d’action qui, malgré son titre peu accrocheur, pourrait s’avérer essentiel dans la lutte contre le changement climatique. En effet, ce plan fixera les objectifs européens en termes de réduction des émissions de gaz à effet de serre, d’efficacité énergétique et de part des énergies renouvelables dans le bouquet énergétique pour la période 2015 – 2030.

Pourquoi ce sommet est-il aussi important ?

L'Union européenne n'est pas seulement un grand consommateur mondial d'énergie et un important émetteur d'émissions de gaz à effet de serre, elle définit également largement les enjeux prioritaires au niveau international. Le paquet énergie-climat 2030 de l'UE posera les bases de la conférence mondiale sur le climat qui se tiendra à Lima en décembre prochain (COP20) ainsi que des négociations historiques sur le climat qui auront lieu à Paris en 2015 (COP21). En résumé, si les objectifs adoptés s’avéraient trop bas et non contraignants, l’UE et plus particulièrement la France, future présidente de la COP21, condamneraient d’emblée nos chances d’aboutir à un accord international ambitieux en 2015.

Pourquoi sommes-nous inquiets ?

Alors que le monde devrait  être en train de lutter contre le changement climatique, des sommes colossales continuent d’être allégrement investies dans le développement des énergies fossiles (gaz, pétrole, charbon), responsables de 80% des émissions de CO2, donc du dérèglement climatique.

Changement climatique : quand le profit immédiat prime sur un avenir durable !

Dans son dernier rapport, Oxfam rappelle que 674 milliards de dollars (environ 527 milliards d’euros) ont été investis par les sociétés exploitant les énergies fossiles dans des projets d’exploration et de développement en 2012. Les gouvernements ont subventionné le secteur des énergies fossiles à hauteur de 1 900 milliards de dollars. En comparaison, les énergies renouvelables reçoivent cinq fois moins de subventions au niveau mondial !

Des sommes colossales que les industries des énergies fossiles ne veulent surtout pas leur voir échapper. Elles dépensent au moins 44 millions d’euros par an en activités de lobbying pour maintenir la pression sur les gouvernements européens. Nous ne pouvons pas laisser les gouvernements européens et encore moins la France céder aux pressions du secteur des énergies fossiles !

Un peu de courage politique !

Oxfam appelle la France à faire preuve de courage et de volonté politique jeudi pour convaincre ses partenaires européens d’adopter les objectifs ambitieux suivants :

  • investir dans les énergies propres et l’efficacité énergétique, plutôt que dans les énergies polluantes ;
  • réduire les émissions de gaz à effet de serre d’au moins 55% ;
  • réaliser des économies d’énergies d’au moins 40% ;
  • porter à au moins 45% la part des énergies renouvelables dans le bouquet énergétique d’ici à 2030.

Pour les experts comme le GIEC, le constat est clair: si l’on ne réduit pas la consommation d’énergies fossiles, la planète se réchauffera de 4 à 6°C d’ici à la fin du siècle. L’impact sur la vie des populations, et particulièrement pour les plus pauvres, pourrait être dévastateur ! Nous devons continuer à nous battre pour obtenir la justice climatique.

Ce combat vous interpelle, vous avez envie de vous engager à nos côtés ? Ne manquez plus aucune de nos informations et recevez tous nos appels à action !

- See more at:  Site Oxfam France



22/10/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres